DSC01935

Le mot de l'Editeur : « Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. » 

Diane a perdu brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel. 

Ce roman fait partie de mes lectures de cet été, roman qu'une fois de plus j'ai avalé d'une traite.

Après notre journée magique chez Mickey, nous avons appris une très triste nouvelle c'est très compliqué de continuer de vivre de beaux moments quand d'autres traversent le pire. Mais cette petite fenêtre est un endroit où volontairement je ne partage que le meilleur, je referme donc ici la parenthèse. 

Les gens heureux lisent et boivent du café - Agnès Martin-Lugand - Pocket