trempéz

Ces derniers jours il a plu des cordes !

Je suis sortie du bureau, le ciel était sombre, pendant le trajet du retour : le déluge, j'arrive à destination, ça se calme, je marche jusqu'à l'école en hatant le pas, récupère 1 puis 2 enfants. Vite les loulous, on se dépêche vous avez vu le ciel ?

30 mètres plus loin, ça retombait de plus belle, vite à l'abri d'un immeuble.

Il y en avait pour des heures alors il allait falloir l'affronter cette averse. Nous avons couru jusqu'à un arrêt de bus, le bus arrivait, nous avons couru encore plus vite, nous avons sauté à l'intérieur il était moins une.

Vite s'asseoir, trempés, le cartable ? mince les cahiers, non ouf ils ne sont pas mouillés. Zut les chaussures ! bon pas grave.

Maman, mais on va ou ? Il va où ce bus ?

Je n'en avais fichtrement aucune idée j'avais du le prendre une seule fois auparavant et qu'importe je voulais juste les mettre à l'abri

J'ai dit , j'sais pas ! d'un air un peu fou et Margot s'est mise à rigoler, rigoler, Martin a suivi, on ne s'arrêtait plus, les gens nous regardaient avec incompréhension mais nous on était pris d'un fous rire et qu'est ce que c'était bien.

Plus tard nous sommes descendus et il a fallu rentrer à la maison, nous étions malgré tout trempés, de la tête aux pieds, complètement trempés mais nous avions tellement ri !