jeudi 18 mai 2017

Trempés...

trempéz

Ces derniers jours il a plu des cordes !

Je suis sortie du bureau, le ciel était sombre, pendant le trajet du retour : le déluge, j'arrive à destination, ça se calme, je marche jusqu'à l'école en hatant le pas, récupère 1 puis 2 enfants. Vite les loulous, on se dépêche vous avez vu le ciel ?

30 mètres plus loin, ça retombait de plus belle, vite à l'abri d'un immeuble.

Il y en avait pour des heures alors il allait falloir l'affronter cette averse. Nous avons couru jusqu'à un arrêt de bus, le bus arrivait, nous avons couru encore plus vite, nous avons sauté à l'intérieur il était moins une.

Vite s'asseoir, trempés, le cartable ? mince les cahiers, non ouf ils ne sont pas mouillés. Zut les chaussures ! bon pas grave.

Maman, mais on va ou ? Il va où ce bus ?

Je n'en avais fichtrement aucune idée j'avais du le prendre une seule fois auparavant et qu'importe je voulais juste les mettre à l'abri

J'ai dit , j'sais pas ! d'un air un peu fou et Margot s'est mise à rigoler, rigoler, Martin a suivi, on ne s'arrêtait plus, les gens nous regardaient avec incompréhension mais nous on était pris d'un fous rire et qu'est ce que c'était bien.

Plus tard nous sommes descendus et il a fallu rentrer à la maison, nous étions malgré tout trempés, de la tête aux pieds, complètement trempés mais nous avions tellement ri !

Posté par madame canal à 22:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 2 janvier 2017

La boite à lire...

boitealire

Je suis passée devant elle, avant les vacances. Je ne l’avais pas vu les premières fois. Accrochée à une grille, presque cachée, elle se tenait là, un vieux roman à l’intérieur…

Le lendemain, le vieux roman n’y était plus c’est là que j’ai su que cette petite boite n’était pas à l’abandon et que des habitués y étaient surement attachés.

Elle se niche dans une petite rue calme qui fait partie de mon nouveau trajet. Elle n’est pas clinquante, plutôt discrète même, les livres n’y sont pas à l’abri des intempéries, j’ai même pensé lui accrocher un petit rideau. C’était la première fois que je la voyais et mon esprit a vagabondé.

J’y ai déposé ce matin en allant travailler « Biographie d’une courgette »  de Gilles Paris, que j’ai lu récemment après avoir été touchée par l’histoire d’Icare, ce petit garçon pour qui l’affection de sa mère se résume à la purée qu’elle lui cuisinait parfois…

J’y ai écrit à l’intérieur quelques lignes…

J’espère qu’il sera emprunté, lu, aimé puis redéposé pour être lu à nouveau.

J’aime l’idée que mon livre soit partagé. J’aimerais dans l’idéal que ses futurs lecteurs y laissent un petit mot que je pourrais découvrir…

J’étais contente de revenir au bureau ce matin pour pouvoir l’y déposer.

J’ai hâte de rentrer ce soir pour voir s’il a été emprunté…

Posté par madame canal à 16:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 14 octobre 2016

Des petits hauts, des gros bas, et le bonheur d’une clémentine…

Voilà maintenant 1 an que ça dure, pas sans interruptions bien sûr, quoique ces dernières ont été bien brèves MAIS voilà ce mal de dos me ronge depuis 12 mois.

12 mois que je mets tout entre parenthèse, 12 mois que je ne câline plus mes enfants comme je l’aimerais, que je ne m’occupe plus d’eux comme je l’aimerai, 12 mois que le plaisir n’est plus là, ni dans les week-ends, ni dans les vacances, 12 mois où le plaisir s’est envolé.

Plus l’envie de me socialiser, plus l’envie d’organiser quoique ce soit puisqu’au final je ne profite pas et que je gâche aussi le plaisir des autres.

12 mois que je rabâche inlassablement « NON attention mon dos, j’ai mal, est-ce que tu peux m’aider… ? » 12 mois que tout repose sur les épaules du pilier qui commence à fatiguer aussi je le sais.

12 mois de leur petite enfance perdus pour toujours.

Entendre dire par le kiné, l’ostéo que tout repose désormais sur la rhumato, espérer si fort que quelqu’un trouve une solution pour que je retrouve enfin un peu de bien-être.

Mercredi c’était la goutte d’eau, j’attendais beaucoup de mon rdv et de ce qui serait mis en place et m’entendre dire qu’il faudrait encore attendre 2 semaines avant que quelque chose puisse être entrepris m’a vraiment anéanti

Je fond en larmes à la moindre émotion…

Lorsque l’on me demande comment je vais,

Lorsque quelqu’un se baisse pour refaire le lacet de chaussure de ma margotte,

Lorsque mon zébulon me propose son aide…

J’en ai ras le bol de répondre à tout le monde que NON ça ne va pas mieux ! je me lève le matin en y pensant, je me couche de la même manière, je passe la journée tant bien que mal… en espérant que le lendemain sera meilleur.

Je culpabilise en parallèle, de m’apitoyer sur moi-même alors que des proches connaissent des moments bien plus difficiles mais voilà c’est comme ça, je suis comme ça, si je ne vais pas bien physiquement, le reste ne suit pas.

J’ai conscience de la chance que j’ai d’être si bien épaulée et ça rajoute à ma culpabilité.

Je suis sortie de mon rdv mercredi et après avoir bien laissé couler mes larmes en un flot continu, je suis allée m’acheter des clémentines chez le primeur.

Le vent était un peu frais, je me sentais littéralement KO et l’odeur de la clémentine fraichement épluchée m’a un peu reboosté, je me suis dit que ça allait s’arranger bientôt, forcément un jour, et qu’il fallait que je vois les petites lumières des menus plaisirs de la vie là où elles se trouvaient et que le bonheur simple de goûter une clémentine bien acidulée en faisait partie.

Oui c’est un début !

Alors si l’on se croise, si l’on se voit, si l’on se parle, ne m’en voulez pas de ne pas être plus enjouée, je ne sais pas faire semblant, ça se verrait, j’attends d’aller mieux et tout repartira. Promis

Posté par madame canal à 15:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 27 août 2016

Une partie de pêche...

Nous avons fait tout le tour de l'étang avant de trouver cette petite descente vers l'eau, à l'ombre, et loin des nénuphars, il a fallu accrocher le premier appât vivant, déjà toute une aventure et puis attendre, attendre et tout ranger parceque tout le monde commençait à avoir faim et que ça ne mordait pas beaucoup...

"La pêche c'est mieux à la mer et avec papa..."

IMG_3643

IMG_3644

IMG_3648

IMG_3649

Nous reviendrons, nous tenterons à nouveau et qui sait peut être que la prochaine fois...

Posté par madame canal à 15:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 1 mai 2016

Il était temps...

Le Printemps maintenant bien installé, preque l'été, une vraie résolution, apprendre à notre zébulon à pédaler sans petites roues, nous avions tenté la chose à maintes reprises mais ça se terminait toujours en échec et frustration. Nous avions donc mis de côté le vélo mais lorsque j'ai vu il y a peu une toute petite de 4 ans pédaler à toute allure sans petites roues je me suis dis qu'il fallait affronter l'épreuve une nouvelle fois et ressortir vainqueurs ;-)

Et puis ce vélo devenait presque petit pour lui et assez grand pour notre margotte mais hors de question de faire la passation sans que martin ne se soit excercé à nouveau. Alors direction une plaine sans obstacle et...

Bingo waouhhh eureka, tralala ça y est il y est arrivé, des grandes lignes droites, des arrêts et des reprises, des virages, des cercles, des coups d'accélération et de freinage, il a tout fait et ne voulait plus s'arrêter. Il était temps n'est ce pas ? Nous le savons bien mais je pense qu'il n'était pas vraiment prêt et que nous n'avions pas non plus fait ce qu'il fallait...

Maintenant c'est réglé il va même pouvoir s'inscrire au VTT à l'école.

IMG_2771 (1)

IMG_2772 (3)

IMG_2766 (3)

IMG_2768 (3)

IMG_2769 (2)

IMG_2775 (3)

IMG_2773 (3)

IMG_2776 (3)

 

Et maintenant : Qui va récupérer le petit vélo ?

J'ai bien tenté de régler le problème margot en même temps mais là j'avais mis la barre trop haut ;-p

Posté par madame canal à 23:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


dimanche 6 mars 2016

Le petit chaperon et sa mère-grand...

Il était une fois une petite fille qui voulait très fort un déguisement de petit chaperon rouge et qui ne voulait pas attendre qu'il fasse moins froid pour le porter ni que sa maman ait terminé le déguisement de loup pour son grand frère.

Alors elle a mis son manteau et par dessus a attaché le capuchon tout juste cousu et elle s'en est allée dans la forêt avec son frère rendre visite à sa mère-grand.

image1

Elle s'est aventurée en dehors des chemins balisés, a préféré les petits sentiers du sous-bois. Elle a suivi les traces de la forêt avec Martin qui, armé de son bâton, lui ouvrait la route.

FullSizeRender - Copie (2)

FullSizeRender (3)

FullSizeRender (3) - Copie

FullSizeRender (2) - Copie

FullSizeRender - Copie

FullSizeRender (4)

Puis, elle s'est mise à avoir peur de croiser un sanglier...

Alors elle a couru pour vite rejoindre sa mère-grand, lui attraper la main et la serrer très fort.

A ses côtés elle s'est sentie rassurée et c'est apaisée qu'elle est rentrée après lui avoir promis de revenir lui rendre visite très bientôt.

FullSizeRender (2)l

FullSizeRender (1)

Bonne fête à toutes les mamies !

Posté par madame canal à 23:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 3 mars 2016

Ranger, classer, trier...

DSC05063

Je me suis mise à ranger leurs affaires, à classer leurs dessins en prenant soin de bien indiquer au dos le prénom de chacun et la date. Ma margotte dessine des bonhommes et des coeurs et ça me fait bien sourire quand je jes regarde en détails. Je suis sous le charme des dessins de mon zébulon, il a un vrai coup de crayon, moi qui ne sait même pas dessiner un chat...

DSC05059

J'ai parcouru les cahiers, ai admiré les progrès, ai mis de l'ordre dans les cartables, ai préparé les affaires de karaté... 

La chambre des enfants est presque prête, j'ai trié et j'ai donné les jouets qui ne servent plus, j'ai effacé à la pierre blanche les coups de pastels sur le bureau de martin, j'ai remis à leur place les doudous et la maison playmobil, la petite cuisine est en ordre, et les sabres laser sont alignés. 

DSC05060

Il ne reste plus que le lit de martin a retaper pour que tout soit douillet pour leur retour à la maison. Dehors le soleil de mars joue à cache cache avec les giboulées, la pluie et le vent se succèdent mais le Printemps est devant nous et j'ai plein de projets.

DSC05062

DSC05061

Demain nous irons les rejoindre, ils sont à la mer, profitent du bon air et du jardin de leur papy. Pendant leurs vacances, ils ont veillés tard, ont fait les fous, se sont accordés de belles grasses matinées, ils sont requinqués et prêts pour ré-attaquer l'école.

On arrive les loulous, j'ai tellement hâte de vous embrasser.

Posté par madame canal à 16:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 22 janvier 2016

En vrac...

DSC04895

Aller acheter du carrot cake parcequ'il adore ça et qu'en ce moment je le sens triste, mettre la musique très fort dans la voiture et chanter avec eux (qu'est-ce que ça fait du bien !), les déposer tôt le matin à l'école pour pouvoir être à l'heure pour une réunion au bureau, entendre ma douce me dire "ça fait tout chaud dans mon oreille quand tu me fais un câlin", avoir des rdv tous les jours de la semaine, tomber de sommeil à 22h et dormir d'une traite, retrouver monsieur canal après 2 jours d'absence et les observer se câliner, lancer machines sur machines et plier des tonnes de linge après mon retour de séminaire, écouter mon petit bonhomme se confier difficilement sur l'oreiller, son sentiment de se sentir seul à l'école..., voir ses petit yeux se remplir de larmes... dur dur pour mon coeur de maman, une période pas facile à passer pour lui, au contraire : une petite margotte toute joyeuse, qui saute partout et qui va dans quelques jours souffler ses 4 bougies, toute câline, qui apprend à se passer de sa poussette et de sa tétine pour la sieste à l'école et qui en tire une grande fierté; Observer mon zébulon formuler ses premières demandes de renseignements dans les magasins (qu'est-ce qu'il se débrouille bien) faut dire qu'il était motivé, il cherchait des coloriages star wars !!! (qu'il n'a d'ailleurs pas trouvé), regarder mercredi matin tomber des petits flocons de neige éphémères, à peine perceptibles, quelques secondes bien magiques, courir le soir chez Monoprix pour acheter des gants et des bonnets pour remplacer ceux déjà trop petits, parcequ'il fait si froid qu'il est hors de question de passer une nouvelle journée sans. Penser à eux toute la journée, me dire qu'ils doivent être bien fatigués et être pressée de rentrer les embrasser. Avoir envie de passer du temps avec eux ce week-end parceque ces derniers temps ce n'était pas très rigolo pour eux.

Bon week-end !

Posté par madame canal à 22:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 15 novembre 2015

En vrac...

FullSizeRender - Copie FullSizeRender (1) - Copie

Devoir rester allongée le plus possible, un dos qui fait souffrir depuis maintenant 3 semaines, des corticoïdes et des séances de kiné, l'impression de ne pas en voir le bout et le sentiment de ne pas avoir le droit de me plaindre après tout ce que nous avons entendu aux informations ces dernières 48h.

Une petite margot qui en a gros sur le coeur d'avoir une maman en mille morceaux, qui ne peut plus la prendre dans les bras ni même lui faire de câlins sur le canapé, alors à nous les câlins allongées, le biberon dans le lit, les dizaines d'histoires mais elle comprend du haut de ses 3 ans 9 mois que ce n'est la faute à personne, qu'avec de la patience tout devrait rentrer dans l'ordre...

Un petit Martin qui a commencé ses séances d'orthoptiste, lui non plus ce n'est pas sa faute si ses yeux ne sont pas très musclés, avec quelques séances et du courage, ils vont devenir trés forts et le fatigueront moins. Lui qui adore lire, pourra le faire avec encore plus de légèreté.

Depuis la rentrée, il y a eu plusieurs invitations chez les copains, ça occupe bien les week-end mais laisse peu de place aux escapades. Après les vacances de la Toussaint la maitresse (jusque là en congés maternité) a repris du service. Dans quelques jours une réunion nous expliquera le programme de l'année, en tout cas mon zébulon semble en confiance avec elle.

Margot aime toujours autant l'école et les colères de la période 2-3 ans semblent bien loin maintenant. Pourtant parfois nous assistons à des matins chagrins qui nous laissent un peu perplexes comme ce vendredi où rien ne la consolait, elle voulait juste rester avec son papa et sa maman plutôt que d'aller en classe.

Il y a eu les clés de notre nouveau nid que nous avons eu récemment, un nid que nous avons fait découvrir aux enfants, un nid qui doit subir quelques mois de travaux mais avec un escalier qu'ils adorent et un petit jardin dans un piteux état mais un jardin !

Ce matin ils ont planté des bulbes de crocus autour de l'arbre et j'étais heureuse des les voir faire j'espère pouvoir bientôt les assister dans ce beau projet, un petit jardin miniature pour eux, une parcelle expérimentale, un petit bout de terre à embellir et sous le soleil qui chauffait ce matin c'était un pure régal.

Il y a des playmobils partout dans la maison et ma margotte s'amuse à raconter plein d'histoires avec, tellement drôles à entendre. Oh et puis il y a le loup qui est de retour à la maison et qui redonne des petits cauchemards à ma toute petite, j'ai donc le droit depuis plusieurs nuits à un petit pyjama tout chaud collé dans le lit à côté de moi !

Je n'ai rien vu d'Octobre et Novembre est déjà à moitié entamé. Les catalogues de jouets sont partout dans les magasins, les boites aux lettres, à la garderie le soir... Mes petits semblent déjà impatients, ça feuillette, ça rêve..., il y a des petits morceaux de papiers découpés partout, des petits doigts tout collant, la reine des neiges Entrée-Plat-Dessert, des listes qui se profilent à l'horizon !

Moi j'ai envie d'un dos tout neuf et que rien de ce qui est arrivé à Paris ce vendredi soir ne se répète encore.

Posté par madame canal à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 23 octobre 2015

Demain...

Demain je serai dans le train, demain chaque minute me semblera interminable, il me paraitra long ce temps qui me séparera encore d'eux mais demain je vais les serrer contre moi, je vais les embrasser, je vais me coller à eux, caresser leurs joues, leurs cheveux, je vais leur prendre la main et les regarder longuement, je vais leur dire à quel point ils m'ont manqué, à quel point je les aime et que je suis en manque d'eux.

Demain je serai auprès d'eux pour un petit week-end que je tenterai de faire durer le plus possible.

Il y a ce soir, où j'aimerais être déjà demain, ce soir que je passe avec mon pilier. Bien sur que j'aime ce temps passé avec lui car il nous fait défaut dans le tourbillon du quotidien et nous en avons bien profité parceque c'est nécessaire de se retrouver à deux mais il y a ce manque d'eux si fort.

Il y a sa petite voix à Elle, ma margot, ma petite poulette, que j'entends tous les jours, qui m'envoie des baisers, qui me dit Allô c'est toi maman ? Je veux te voir ! et qui depuis 2 petits jours semble montrer quelques signes de manque...

Il y a mon zébulon qui me parle 20 secondes montre en main mais qui me dit qu'il m'aime fort et m'envoie mille baisers, 

Il y a ces deux enfants qui prennent soin l'un de l'autre, qui sont soudés et heureux d'être chez leur papy-mamie, qui font des crêpes, des cookies, des chouquettes, des madeleines... qui assistent à des spectacles et à des petits ateliers d'Automne, il y a le jardin et les carottes du potager à arracher, il y a les petites grenouilles que l'on trouve et que l'on regarde sauter, les bottes de pluie que l'on chausse et le bon air de la mer.

Il y a des grands parents qui assurent et qui profitent.

Il y a une maman qui est heureuse de savoir ses enfants si bien, ils sont au calme, jouent dans le jardin, se reposent et découvrent plein de choses.

Les deux prochaines semaines s'annoncent difficiles et intenses, je ne vais pas pouvoir vous voir beaucoup mes loulouss, beaucoup de travail et un déplacement de 8 longs jours qui approche mais après je compte bien redoubler d'attention et rattraper le temps perdu avec vous.

Maman qui vous aime si fort

Plus que quelques piles de linge à plier et j'irai me coucher pour me rapprocher plus vite de Demain...

Posté par madame canal à 23:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,