mardi 30 mai 2017

Ma margotte...

Margot 1Margot 3Margot 2Margot 4  Margot 8Margot 7Margot 5Margot 6

Elle me donne du souci ces derniers temps avec son bobo à la jambe qui guérit doucement,

Elle me dit : C'est vrai ? tu te fais du souci pour moi ???

Ben oui ma chérie j'étais vraiment inquiète, maintenant ça va mieux, le docteur m'a rassuré

Elle me dit : Si je fais un cauchemar, je viens dans vot' lit ?

Ben oui ma chérie si tu fais un cauchemar tu viens, mais tu ne vas pas en faire

Elle me dit : Maman écoute moi, je vais te dire 3 choses : 1-tu allumes ma lumière , 2 - tu mets ma musique, 3- tu dis bien à papa de monter me dire bonne nuit

Elle me dit : Maman, je peux mettre mon déguisement de princesse ?

Ben oui ma chérie, joue à la princesse

Elle me dit : Waouhh maman il est beau ton pantalon, ta robe, moi je veux la même

Ben moi ma chérie c'est ta robe que je veux pareille pour moi

Elle m'a dit : un bonbon que c'est bon, deux bonbons que c'est bon, trois bonbons que c'est bon mais ta main sur mon coeur c'est encore bien meilleur

Et moi je fond, qu'est-ce que je l'aime !!!

Posté par madame canal à 12:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


dimanche 28 mai 2017

Ma maman...

IMG_4679

Ma maman,

C'est d'abord une Femme anxieuse, qui s'inquiète souvent, plus que la moyenne.

J'ai, de mon côté, pris le contre pied, ma façon à moi de lui montrer que le danger, il faut savoir parfois l'oublier un peu, pour pro-fi-ter. Elle pense sans doute que je ne m'inquiète pas assez, à raison parfois, à tord parfois aussi.

Sans le vouloir elle m'a transmis son anxiété et je me rend compte que je la transmet à mon tour à mes enfants. Cercle infernal, je te briserai !

Ma maman n'est pas du genre à pousser ses enfants à se surpasser, la faute encore à cette satanée anxiété et à toutes les casseroles qu'elle traine. Ce qui ne veut pas dire qu'elle n'est pas fière de nous lorsque ça arrive. Je crois qu'elle l'est et que ça la rend heureuse. Et puis ce n'est pas grave, je me pousse toute seule, parfois trop pour elle.

Ma maman c'est le genre de personne à répéter cent fois dans la journée de faire attention, d'être prudents...

Son anxiété : c'est sa façon à elle de nous montrer qu'elle nous aime.

Une année pour la fête des mères je lui ai tout de même fait le plus vilain des cadeaux : je me suis fait hospitaliser !

Chaque année j'essaye d'oublier un peu mes maux/mots de cette année 2006 : "Allo maman, je voulais te dire ne t'inquiètes surtout pas ça va, c'est juste qu'on vient de me diagnostiquer une embolie pulmonaire et que l'hôpital va me garder un peu...". J'y suis restée presque 3 semaines !!!

Je n'y suis sans doute pas pour rien si année après année son anxiété a gagné du terrain.

Depuis quelque temps, je trouve que son inquiétude bat un peu en retrait, elle reprend le dessus, ma maman elle est FORTE !!!

Ma maman, c'est une protectrice. Elle a, à coeur, de nous préparer tout plein de bonnes choses à manger, des choses saines pour qu'on soient en bonne santé, elle lit beaucoup, surtout des magazines et des livres qui parlent santé. C'est sa manière à elle de prendre soin de nous. Elle est incollable.

Ma maman c'est ce genre de Femme qui, à table, préfère dire que, ce qu'elle préfère dans le poulet, ce sont les pilons ou la carcasse pour mieux nous laisser le blanc et autres morceaux nobles.

Ma maman, elle nous a transmis une éducation et des principes, pas question de parler fort dans la rue ou de se faire remarquer. Aujourd'hui là-dessus je la reproduis et je la remercie.

Ma maman, elle ne m'a pas appris à me maquiller, à me crèmer, à réellement me coiffer. Des talons, du maquillage: elle n'en portait pas. Je n'en porte pas non plus, mais je me maquille un petit peu. Comme elle j'aime le bleu, le marine et pourtant je me rappelle qu'à une époque, je detestais la voir habillée avec cette couleur qu'elle portait en quasi permanence.

Ma fille est très coquette, elle s'extasie devant une vitrine de chaussures et y colle son nez lorsqu'elle croise un joli talon. Elle rêve de rouge à lèvres et de vernis. Pour elle j'ai appris à m'en mettre parfois et je trouve même ça : joli !

Ma maman, elle, m'a appris la simplicité, le travail, le respect, la rigueur, le courage et l'humilité. 

Ma maman elle est forte là où je suis faible et je sais que même si nous ne sommes pas toujours d'accord ni sur la même longueur d'ondes, elle sera toujours là pour moi.

Ma maman elle a mis le temps mais aujourd'hui elle a appris à se surpasser, elle s'est inscrite à plusieurs activités, et on ne l'arrête plus. 

Ma maman ce n'est pas qu'une super maman c'est aussi une super mamie mais ce n'est pas l'histoire d'aujourd'hui... :-)

Maman : MERCI et la pudeur m'empêchera d'en écrire plus ici.

PS : Quand mes enfants me disent qu'ils m'aiment (et on se le dit plusieurs fois par jour) et que je leur ai demandé, il y a quelques jours : pourquoi : Voici ce qu'ils m'ont dit :

Mon zébulon m'a répondu : Je t'aime parceque tu es jolie, gentille, pas si sévère que ça et aussi parceque des fois tu me laisses jouer à Mario mais c'est pas ça qui compte le plus, hein? Non, tu nous fais des bons petits plats, tu nous prépares des activités...

Margotte elle, m'a répondu du tac au tac : Je t'aime parceque toi, tu es d'accord pour que l'on prenne le petit déjeuner au lit ;-) j'taime fort ! (chuut parceque ça c'est un secret Margotte).

Bonne fête à toutes les mamans et rappelez vous : Dans la continuité de BAT MAN, SUPER MAN, IRON MAN... il y a MA MAN !

Posté par madame canal à 20:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 21 mai 2017

La nuit des enfants...

musée 1

 

Une affiche dans le bus : La nuit européenne des musées...

Quelques années que je me dis que j'aimerais bien y participer. Le temps passe...

Et après quelques recherches sur le web, je tombe sur une info : un musée tout près de chez nous, un musée que nous ne connaissions pas et puis la proposition d'un atelier pour enfant. Je téléphone, je réserve...

Il faut savoir que les musées qui participent proposent bien souvent des rendez-vous, visites, ateliers... dès l'après midi pour la nuit des enfants.

C'était le cas du musée Roybet Fould qui proposait une visite guidée contée et un atelier sur le thème de l'Exposition Boites et coffrets, un art de vivre à la française dans la seconde moitié du XIX. Il y a eu l'histoire de la boite de Pandore et Martin a pu, ensuite, se mettre dans la peau d'un ébéniste et créer sa propre boite en imitant les jolies choses qu'il venait de découvrir.

Méryl Bouffil: Conférencière officielle du Pavillon des Indes était juste géniale. Elle a su capter l'attention du petit groupes d'enfants inscrits à la visite sur l'histoire de la boite de Pandore, elle a ensuite animé l'atelier.

musée2

 

musée4

musée3

musée 5

Nous sommes sortis enchantés et pas seulement parcequ'une super crêpe nous attendait dans le parc ;-).

Nous sommes bien décidés à inscrire nos enfants à d'autres ateliers et visites de ce type. D'ailleurs des visites famille ont lieu tous les mois.

Pour la Nuit des musées l'atelier était gratuit mais en temps normal une petite participation financière est demandée (environ 3€), si vous habitez pas trop loin, faites y un tour, vous l'aurez compris nous sommes conquis.

Posté par madame canal à 22:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 18 mai 2017

Trempés...

trempéz

Ces derniers jours il a plu des cordes !

Je suis sortie du bureau, le ciel était sombre, pendant le trajet du retour : le déluge, j'arrive à destination, ça se calme, je marche jusqu'à l'école en hatant le pas, récupère 1 puis 2 enfants. Vite les loulous, on se dépêche vous avez vu le ciel ?

30 mètres plus loin, ça retombait de plus belle, vite à l'abri d'un immeuble.

Il y en avait pour des heures alors il allait falloir l'affronter cette averse. Nous avons couru jusqu'à un arrêt de bus, le bus arrivait, nous avons couru encore plus vite, nous avons sauté à l'intérieur il était moins une.

Vite s'asseoir, trempés, le cartable ? mince les cahiers, non ouf ils ne sont pas mouillés. Zut les chaussures ! bon pas grave.

Maman, mais on va ou ? Il va où ce bus ?

Je n'en avais fichtrement aucune idée j'avais du le prendre une seule fois auparavant et qu'importe je voulais juste les mettre à l'abri

J'ai dit , j'sais pas ! d'un air un peu fou et Margot s'est mise à rigoler, rigoler, Martin a suivi, on ne s'arrêtait plus, les gens nous regardaient avec incompréhension mais nous on était pris d'un fous rire et qu'est ce que c'était bien.

Plus tard nous sommes descendus et il a fallu rentrer à la maison, nous étions malgré tout trempés, de la tête aux pieds, complètement trempés mais nous avions tellement ri !

Posté par madame canal à 22:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,